• Citroen Saxo VTS

     

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> CITROEN Saxo VTS 1.6 16v</o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>


     

    Enfin !!! … euh enfin quoi me direz vous… Et ben pour la première fois va être testé dans le Nutsublog, une voiture qui n’arbore pas de losange. Pour réparer cette impardonnable erreur, il fallait mettre le paquet. Ca tombe bien car voici débouler la voiture officielle de mes amis Lionel (les photo c’est la sienne) et Adrien : <st1:personname productid="La Saxo VTS." w:st="on"><st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">La Saxo</st1:personname> VTS.</st1:personname><o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Débarquée en 1996 sur nos routes, <st1:personname productid="la VTS" w:st="on">la VTS</st1:personname> à directement était classée dans la catégorie des GTi modernes, digne héritière de l’AX du même nom (paix a son âme). Cette Saxo a était très importante pour la marque aux chevrons car après la peu convainquant ZX 16v, elle fut le point de départ d’une volonté de rajeunissement de la gamme et d’un retour sur le devant de la scène dans la catégorie des sportives. Voyons donc quels ont étaient les ingrédients utilisés par Citroën pour réussir cette alchimie.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    A l’époque, <st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> « civile » n’avait pas la réputation d’être un étalon (tant mécaniquement que visuellement) Etant en effet plus destinée a permettre aux retraités de faire leurs courses plutôt qu’au jeune pour faire des courses. Comment Citroën s’y est donc pris pour transformer ce vilain petit canard ? C’est très simple, un petit becquet à l’arrière, de belles jantes en alliages et surtout une bonne séance de bodybuilding au niveau des ailes et des pare choc. Ajoutez à cela une hauteur de caisse considérablement abaissée et vous obtenez un résultat probant : Une Saxo toute griffes dehors, prête à cramer de la gomme. A l’intérieur, les transformations sont moins spectaculaires, car or mis les cadrant blanc et la sellerie spécifique, rein ne différencie <st1:personname productid="la VTS" w:st="on">la VTS</st1:personname> de ses sœurs plus sage. Côté équipement, pas mieux, <st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> se montre assez pingre, ni clim, ni lecteur CD, ni ordinateur de bord… Cela n’a néanmoins rien d’étonnant lorsqu’on regarde son tarif imbattable. Le choix du constructeur à était simple : faire une sportive bon marché destinée aux jeunes.et pour cela il a donc fallut dégraisser niveau équipement…<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Vous l’aurez compris, <st1:personname productid="la Saxo VTS" w:st="on"><st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> VTS</st1:personname> n’est pas l’une des ses sportives bourgeoise suréquipée. Or mis le prix qui s’en ressent fortement, cette politique du « tout pour le sport » présente également l’avantage d’éviter à <st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> de succomber au mal de nos sportives actuelles : l’embonpoint. Accusant moins de <st1:metricconverter productid="950 kg" w:st="on">950 kg</st1:metricconverter> sur la balance, elle affiche une agilité remarquable, aidée en cela par un châssis rigide et bien équilibré. Nous y sommes, voila ce qui a fait de cette Saxo la coqueluche des pilotes en herbes ; Comportement routier en dessus de tout reproche, à la fois saine dans le rapide et joueuse dans le sinueux (attention toutefois au train arrière sur les gros freinages) <st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> s’adapte sans piéger son pilote, euh conducteur pardon.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Avoir un bon châssis c’est une chose, encore faut il le mouvoir efficacement. Ne cédant pas à la surenchère de cylindrée, <st1:personname productid="La Saxo" w:st="on">la Saxo</st1:personname> se contente d’un 1600. Je vous vois d’ici « Aller, un 1,6 c’est nul, ça rame » et bien détrompez vous… Le moulin s’avère vaillant et très tonique, assurant ainsi de bonnes performances. La plage d’utilisation plus qu’honorable pour une telle cylindrée (le rupteur interrompt la cavalerie à 7200 tr/min) donne une belle linéarité dans les accélérations qui n’en sont que plus franches. Toutefois les reprises moyennes constituent le seul petit point faible (1,6 oblige) de ce moteur qui s’en sort néanmoins avec les honneurs.

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Finalement cette Saxo VTS 1,6 16v est une belle réussite. Pourtant un défaut peut malgré tout rebuter les plus acharnés : la position de conduite n’est pas très ergonomique, voir même handicapante pour les grands gabarits. Si vous cherchez une voiture confortable et suréquipée passée votre route et optée plutôt pour une Clio RS (j’ai réussit à la placer éhéh). Au contraire, si vous voulais une voiture très performante, bon marché et évolutive, cette Citroën du renouveau est faite pour vous et ce n’est ni Lionel ni Adrien qui dirons le contraire, pas vrai les gars ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p>NOTE > </o:p>

    <o:p> </o:p>


     

    FICHE TECHNIQUE :

     

     

     Puissance administrative 8 CV 
     Poids à vide  935 Kg
     Cynlindrée  1587 cm3
     Puissance Maxi  120 ch à 6600 tr/min
     Couple Maxi  15 mkg à 5200 tr/min
     Boite de vitesses  5 rapports
     Pneumatiques  185 / 55 R 14
     Vitesse Maxi  209 km/h
     0 à 100 km/h  7,7 secondes
     1000m départ arrêté  29,8 secondes

    (année 2002 / prix = 13600 euro)



  • Commentaires

    1
    visiteur_lio
    Lundi 13 Novembre 2006 à 16:07
    et bien le test est parfait ?on go?et pour r?ndre ?a question et bien oui "c'est de la balle" d'ailleurs je crois que je vais aller de ce pas cramer du pneu et de la plaquette !!!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :