• Le Tombeau des Lucioles

    <o:p> </o:p>

                                                                                        <o:p></o:p>

    Le Tombeau des Lucioles<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>


    Titre original : Hotaru no Haka (la tombe des gouttes de feu)<o:p></o:p>

    Réalisateur : Isao Takahata<o:p></o:p>

    Musique : Yoshio Mamiya<o:p></o:p>

    Année : 1988<o:p></o:p>

    Durée : 1h 30mn


    <o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Japon, été 1945. Les bombardiers américains arrosent Kobe de plusieurs milliers de tonnes de bombes incendiaires. Un jeune adolescent et sa petite sœur perdent leurs parents. Ils se réfugient dans leur famille proche, que la guerre a rendue cruelle. Leur quête désespérée d'un monde meilleur les amènera à traverser autant les ruines du Japon ensanglanté par la fin de cette guerre, qu'affronter l'indifférence et la cruauté des adultes.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Inspiré de faits réels, cette tragédie moderne met en images le terrible sort qu'on subit des milliers d'enfants Japonais durant la seconde guerre mondiale. Orphelin et sans autre famille, errant en essayant de survivre et n'y parvenant le plus souvent pas. Isao Takahata pointe du doigt de manière magistrale, une facette noire d'un Japon honteux du son attitude indigne envers ses jeunes fils.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Bénéficiant d'une réalisation simple mais brillante et murement réfléchie pour aller à l'essentiel, l'œuvre de Takahata prend littéralement aux tripes. Sans long discours, l'émotion est pourtant bien présente tout au long du d'un récit allant crescendo... Ou plutôt décrescendo si l'on se place du point de vu de Seita et Setsuko, héros malheureux du drame dont ils sont les acteurs.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le tombeau des lucioles n'est pas une œuvre qui laisse indemne son spectateur. A des années lumières des productions colorées et magiques dont sont coutumiers les studios Ghibli, C'est un brutal retour sur terre qui nous est ici proposé. La chute est terrible, mais permet un réel questionnement sur la nature de l'homme et sur l'individualisme exacerbé de la société Japonaise et par extension de son homologue Occidentale.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    1
    Sakura-Hime
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 14:37
    Trop triste ce dessin animé-manga
    2
    Nutsukao Profil de Nutsukao
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 17:54
    Oh que oui ! c'est ce qui le rend si touchant :)
    3
    Vanou Titiyou
    Mardi 4 Décembre 2012 à 17:56
    Je l'ai vu trois fois, j'ai pleuré trois fois....PFFFF..........
      • Nutsukao Profil de Nutsukao
        Mardi 4 Décembre 2012 à 18:26
        Je dois dire que moi aussi ca m'a émoustiller, d'auatnt que quant je l'ai vu la première fois je savait pas du tout a quoi m'attendre !
    4
    Vanou Titiyou
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 01:02
    Je m'attendais à un "happy end" et puis.....

    Pourtant la "fin" du film est révélée dès le début, j'avais pas fait le rapprochement la première fois....
      • Nutsukao Profil de Nutsukao
        Mercredi 5 Décembre 2012 à 08:49
        pareil ! enfin c'est surtout que j'avais rater les 5 première minute, j'était tombé dessus par hasard un soi ou il passé sur Arté O_o
    5
    didikonglol
    Vendredi 7 Décembre 2012 à 18:04
    Je l'ai jamais vu!!! :'( ça a l'air bien mais triste 
    6
    Kiba-chan
    Lundi 4 Mars 2013 à 21:53
    J'ai beau connaitre la fin et le regarder pour la Xième fois je pleure à chaque fois... Triste, émouvant et tellement réel c'est ça le plus triste en plus... Saviez vous c'est basé sur un livre à la base (je l'ai trouvé après maintes recherches :P) normalement quand je l'aurais lu je ferais un article sur mon blog dessus ^^ je vous dirais si c'est plus dur que voir le ghibli ou l'inverse :/
      • Nutsukao Profil de Nutsukao
        Lundi 4 Mars 2013 à 22:00
        oui je savais que c'était tiré de ce qui c'est vraiment passé pendant la guerre au Japon... Effectivement, a moi aussi, c'est l'une des mes plus grosse émotion en animé. et oki tient nous au courant :3
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :